Le Concert de Lily Rose

Le Vendredi 5 Avril 2019 :

Odes maritimes au seuil de l’invisible

Odes maritimes au seuil de l’invisible

Récital poétique

Au bras d'un florilège iodé chanté depuis l'estran,
contemplons les visages de la mer, les paysages de l'âme.

avec

Stéphane LEMAIRE, Piano

Marc BOURICHE, Lecteur récitant

 

Vendredi 5 Avril - 19h

 

Dôme Espace Poveda

4 Rue Léopold Robert, 75014 Paris

Participation libre - nombre de places limité

Inscription par mail, recommandé avant le 20 mars :


colson.bernadette@orange.fr

 

 

voir la vidéo


Le Dimanche 17 Mars 2019 :

Odes maritimes au seuil de l’invisible

Odes maritimes au seuil de l’invisible

RÉCITAL POÉTIQUE

Chez Marc Bouriche le 17 mars à 15h

Avec :
STÉPHANE LEMAIRE
Piano
MARC BOURICHE
Lecteur récitant

Réservation : marc.bouriche@wanadoo.fr


Le Dimanche 6 Mai 2018 :

CANTIQUE DE L'INEFFABLE

CANTIQUE DE L'INEFFABLE

La joie dans tous ses états

De la joie d'un printemps à la joie sans visage

Avec :
Claudine Cheriez, mezzo-soprano
Marc Bouriche, lecteur-récitant
Alexandro Barcelona, accordéon


Sur des textes de:
François Cheng, Christian Bobin, Rabindranath Tagore,
Lydie Dattas, Hafez, Jean Grosjean.

La répétition générale se déroulera à Maisons-Laffitte le Dimanche 6 Mai à 16heures.

La première à Paris le Vendredi 15 Juin à 19 h

Commentaires


Thierry a dit : Cette après midi ensoleillé a été un rare moment de grâce et de poésie qui nous a touché avec des moyens simples mais sincères. Tous, artistes et public, étaient à l’unisson, la vibration positive, la lumière sereine. Le buffet qui s’en est suivi a mis en partage cette joie si bien invitée. Merci Marc pour ces beaux instants.
Laurent a dit : Quelle belle après-midi de poésies, chants et musique, qui s’entremêlaient harmonieusement dans une danse à 3; chaque pas du trio nous permettait de goûter un peu plus subtilement aux vibrations de joie de l’ensemble
sandra a dit : The solo soprano voice intertwining with the honeyed sensuousness of French poetry touched my heart in a new, fresh way...Like a cool breeze wafting through a garden of poppies on a warm day. Mesmerizingly refreshing and lovely. The accordion added to this hour-long beauty bath with its unexpected color and range. The interplay of the voices of poetry and song were most compelling to new depths for me in the poem inspired by the "Song of Songs."
tamar26 a dit : l'accordéon dans les bras du musicien expire à chaque étreinte et répond au souffle de la chanteuse, puis les mots des poètes, souffle eux aussi, viennent saturer l'air qui par là gagne une qualité qu'il n'avait pas encore ce qui le rend respirable par les âmes, ce qui est bon pour la vie intérieure.
Le Dimanche 25 Mars 2018 :

Marche et Poésie du Dimanche 25 Mars 2018 à Maisons-laffitte, LES SONNETS DE WILLIAM SHAKESPEARE

Marche et Poésie du Dimanche 25 Mars 2018 à Maisons-laffitte, LES SONNETS DE WILLIAM SHAKESPEARE

Présentés par Michel

Le premier sonnet commence par « from » et le dernier se termine par « love », voilà une des pistes de lecture de ce célèbre recueil.

L’amour inconditionnel, petite coquille de noix sur l’océan*, garde son cap malgré les forces contraires : l’absence, la différence d’âge, de condition, la jalousie, la concurrence, le temps qui passe, l’inconstance des émotions, la mort, l’oubli……

Dans la forme conventionnelle du sonnet, Shakespeare nous présente un miroir** dans lequel nos âmes entreront en dialogue avec elles-mêmes. Le « grand Will » vu de loin peut-être intimidant, cependant, dès que l’on ose s’approcher on comprend que ce cœur est accueillant.

Cette petite introduction aux sonnets tentera de vous faire franchir le seuil de cet édifice avec la bonne surprise de découvrir que même en français ces poèmes nous parlent.

 

*it is the star to every wand’ring bark (116)
**look in thy glass, and tell the face thou viewest... (3)

Commentaires


Marpa a dit : Une aprés-midi avec Shakespeare et des hôtes si heureux de découvrir dame poésie dans sa nudité première. C'est un des paradoxes d'une certaine "Culture" qu'elle gribouille sur les coeurs et barbouille leur fraîcheur. Point de culture d'apparat ce jour mais l'appétit juvénile d'entrer dans le palais du prince sans préparation. L'enfant prodige était juste dessous la robe d'emprunt parce qu'il en faut bien une. Un rare bonheur du partage. S'en sont suivis quelques délices poétiques ... et liquides, nous ne dirions pas des libations mais en frôlions l'échine.
Le Dimanche 4 Décembre 2016 :

Le voyage musical continue

Le voyage musical continue

Accompagnée par Jean-Louis Dalmont à la guitare, Manuela Lecarpentier nous emmènera de sa voix et de son accordéon.